Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA PLUME ET LE ROULEAU

LA PLUME ET LE ROULEAU

200 chroniques éclairent le Présent à la lumière de l'Histoire


1028 : De SAINT BERNARD à SAINT FULBERT

Publié par La Plume et le Rouleau sur 10 Avril 2001, 12:02pm

Catégories : #Littérature & divers

Mes Chers Amis,

Revenons-en un peu aux sources originelles d’inspiration de cette chronique pour nous intéresser au saint homme du jour et en tirer quelques enseignements de bon aloi.

En l'espace de seulement deux siècles, quelque quatre-vingts cathédrales furent construites en Europe ! A une époque où la grande majorité de la population était analphabète et maintenue dans un asservissement quasi-complet, la cathédrale fut l'affirmation la plus visible et la plus indéniable du pouvoir créateur de l'homme. Elle furent aussi la manifestation d’un mouvement intellectuel nouveau à l’origine duquel nous trouvons divers religieux et notamment le saint du jour : Saint FULBERT.

Parmi les clercs, on trouve en effet différents courants de pensée dont l’un refuse de voir la condition des paysans, voués au servage, comme une fatalité. Gerbert, évêque de Reims au IXème siècle,et futur pape, dira : « La foi fait vivre le juste, mais il faut y joindre la science, puisque l'on dit des sots qu'ils ne l'ont pas. » Il tentera ainsi d'insuffler cet esprit à ses nombreux élèves comme le futur roi de France Robert le Pieux (fils d’hugues Capet) ou FULBERT, futur évêque de Chartres.

Venons-en donc à FULBERT.

FULBERT prolonge et enrichit l’enseignement de son  maître : pour lui, savoir ne consiste pas à faire l'inventaire des objets contenus dans l'Univers et à les classer, mais à émettre des hypothèses sur les principes qui sous-tendent la marche de l'Univers. Il affirme ainsi que l'on peut découvrir des choses que l'on ne peut ni voir, ni sentir, ni toucher. Il enseigne les mathématiques, l’algèbre, la rhétorique, la grammaire, la musique, l’astronomie et lutte sans relâche contre la superstition et l'obscurantisme.

Surtout, il place l’homme au centre de l’Univers et de la Création. Dieu a créé le monde pour tous les hommes, y compris le plus pauvre des serfs. En lui, chaque homme possède une qualité divine et doit laisser s’exprimer son pouvoir créateur.

La construction des cathédrales traduit cette théorie dans les faits : cet élan de foi est en même temps un véritable défi technologique qui fera notablement progresser l’éducation technique et la mécanisation, spécialement agricole, permettant une agriculture plus efficace, des récoltes plus abondantes et un essor démographique (XIème siècle).

Mais cette vision optimiste de l'homme n'est pas partagée par tous.

BERNARD DE CLAIRVAUX arrive au monastère de Cîteaux en 1112. Issu de l'aristocratie militaire, il considère l'ordre féodal comme parfait puisque voulu par Dieu. Contrairement à FULBERT, le futur saint BERNARD méprise le monde. A quoi bon enseigner puisque, selon lui, « engendrés du péché, nous engendrons des pécheurs; nés des débiteurs, des débiteurs; nés corrompus, des corrompus; nés esclaves, des esclaves. » L'homme doit se contenter de faire pénitence pour que Dieu lui pardonne.

Il exige le dépouillement le plus total et interdit l'usage des vitraux en couleur. C'est évidemment une attaque directe contre le mouvement des cathédrales. Il préfère exalter l'extase mystique réalisée par la mortification et la pénitence.

BERNARD et FULBERT, l’un comme l’autre, seront canonisés par la suite. Ils luttèrent en fait à leur manière contre deux ennemis : le luxe et l’arrogance, l’ostentation, l’orgueil pour BERNARD, l’obscurantisme, l’ignorance, la sclérose et l’étroitesse de l’esprit pour FULBERT.

A chacun sa voie. Et vous, vous êtes plutôt FULBERT ou plutôt BERNARD ?

Bonne journée à tous.

Découvrez saint Isidore !

La Plume et le Rouleau (c) 2001

Pour d'autres histoires fort mystérieuses, pleines de secrets bien gardés et touchant au christianisme, pleines d'action et de passion, lisez La cinquième nouvelle...

Commenter cet article

Archives

Articles récents