Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA PLUME ET LE ROULEAU

LA PLUME ET LE ROULEAU

200 chroniques éclairent le Présent à la lumière de l'Histoire


1961 : TITOV, un cosmonaute expédié... dans l'oubli

Publié par La Plume et le Rouleau sur 6 Août 2001, 09:43am

Catégories : #Personnalités célèbres

Mes Chers Amis,
 
Le 6 aout 1961, le soviétique Guermann Titov s’élançait dans l’espace, devenait le deuxième homme à être envoyé en orbite autour de la Terre, après Youri Gagarine. Ce cosmonaute fut, en son temps, un héros acclamé par les foules.
 
Qui s'en souvient ?

Alors voyons cela.
 
Les années 50 et 60 sont marquées (entre autres) par l’escalade des moyens mise en oeuvre par les deux super-puissances (les Etats-Unis et l’Union Soviétique) dans la course à l’Espace.
 
A cette époque, les Soviétiques volent de succès en succès et distancent nettement les Américains :
- en octobre 1957, c’est le lancement du premier satellite artificiel, Spoutnik 1, dont le bip-bip triomphal gorge les dirigeants communistes de fierté
- un mois plus tard, le premier être vivant est mis sur orbite : c’est la chienne Laïka, qui meurt cependant dans l'expérience
en octobre 1959 : la sonde Luna 3 envoient les premières images de la face cachée de la Lune : une première dans l’histoire de l’humanité
 
Face à ces succès à répétition qui les humilient, les Américains lancent avec audace le projet Mercury : il s’agit de se préparer pour un vol habité vers la Lune.
 
Forts de leur avance, les Soviétiques font bien sûr de même. Ils sélectionnent 20 candidats, tous pilotes d’avions de chasse. Au terme des sélections, six candidats sont finalement retenus. L’un d’entre eux sera choisi pour devenir le premier homme mis en orbite.
 
Guermann Titov est favori. Mais il n’est pas assez « politiquement correct » pour le gouvernement communiste. Il est, en effet, fils d’enseignant : lourde tare intellectuelle à assumer dans la patrie des ouvriers, fer de lance de la révolution prolétarienne.
 
Pénalisé par cette hérédité forcément "bourgeoise", Titov est écarté au dernier moment par Khrouchtchev au profit de Youri Gagarine, jugé plus authentiquement prolétaire.
 
C’est donc Gagarine, qui s’élance dans l’espace le 12 avril 1961 à bord de Vostok-1. Il devient le premier homme dans l’Espace et accomplit une révolution entière autour de la Terre, au cours d’un vol de 108 minutes.
 
Les Soviétiques triomphent : ils enterrent largement les bouffeurs de hamburgers capitalistes d’outre-Atlantique. Dans la course à l'Espace, ils laissent les Yankees loin derrière dans la vallée ! Poursuivant sur leur lancée, ils décident d’expédier un second homme dans l’espace quelques semaines plus tard. Cette fois, ce sera Titov. 
A bord de Vostok-2, l’expérience de pilote de chasse de Titov est décisive : il effectue des manoeuvres de pilotage grâce à son expérience de navigation aux instruments. Il pulvérise l’exploit de Gagarine en accomplissant 17 révolutions autour de la Terre au cours d’un vol de 25 heures et 18 minutes. Prenant le temps de filmer la terre, il prend de longues minutes d’images où l’on voit les océans en bleu, l’Afrique en jaune, les forêts en sombre : tout un spectacle qui l’époustoufle. Il est le premier homme à réellement l’observer.
 
Au terme de sa mission, il s’éjecte en parachute à 7000 mètres d’altitude et atterrit sans encombre.
 
C’est la liesse dans la grande patrie des prolétaires.

Titov fait l’objet d’une grande parade sur la place Rouge, reçoit l’ordre de Lénine, devient « médaille d’or du Héros de l’Union Soviétique ». Il part sillonner le pays et tous les « pays frères » où il est acclamé au cours des nombreuses conférences qu’il y donne.
 
Son prestige ne fera qu’augmenter après la mort accidentelle de Gagarine en 1968 : il restera le dernier des pionniers soviétiques de l’aéronautique spatiale.
 
Il dira : « Mon rêve le plus cher s’est réalisé : Je suis maintenant... membre de plein droit du Parti Communiste » ! ! !
 
Et dire qu’on pensait de lui qu’il n’était pas politiquement correct.
 
Guermann Titov est mort le 20 septembre 2000. Dans l’indifférence quasi-totale de la Russie actuelle.
 
Mais les Chroniques de la Plume et du rouleau s’en souviennent aujourd’hui.

Et le saluent !
 
Bonne journée à tous.

La Plume et le Rouleau © 2001
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

imp 20/05/2014 15:59

il me semble que la chienne Laïka est décédée durant son vol orbital. Et de toute façon sa capsule s'est désintégrée lors de la rentrée dans l'atmosphère quelques 2570 révolutions plus tard ...
Le chimpanzé Ham eut plus de chance 5 ans plus tard.

Bouba 12/05/2017 13:09

2570 révolutions ! A 28000 km/h une révolution dure 90 minutes.....160 jours !..impossible à l'époque !!

Vlana 27/01/2011 14:58


Dommage que ces héros et pionniers, qui nous ont ouvert les portes d'un nouveau monde fantastique, meurent dans l'indifférence la plus totale.
Bien d'autres sont malheureusement dans le même cas, alors que de nos jours les seuls héros que nous vénérons sont ceux qui tournent une roue dans un jeu télévisé ou qui s'enferment dans un loft
pendant plusieurs semaines.


Hervé 28/01/2011 11:18



Ah oui !  C'est pour cela que, sur ce blog, on essaie d'évoquer ceux qui en valent vraiment la peine...



Archives

Articles récents