Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA PLUME ET LE ROULEAU

LA PLUME ET LE ROULEAU

200 chroniques éclairent le Présent à la lumière de l'Histoire


1972 : IL ETAIT UNE FOIS un groupe de variété

Publié par La Plume et le Rouleau sur 7 Mars 2001, 17:41pm

Catégories : #Littérature & divers

Mes chers amis,
 
Nous sommes mercredi et je vois que vous êtes tous et toutes à votre poste de travail, solidement accrochés à créer de la valeur pour l’actionnaire que vous êtes vous-mêmes par le biais de votre épargne salariale. Souvenez-vous que Marx lui-même était contre l’actionnariat salarié : dans ce cas de figure, en effet, le prolétaire s’infligeait à lui-même son propre tourment. Un peu comme un électeur votant pour un dictateur candidat unique ou un automobiliste allant faire son plein d’essence.
 
Cela n’arrive évidemment jamais.
 
Donc, dis-je, je le constate, tout le monde est debout et à pied d’oeuvre et donc, pourrait-on dire, les filles du mercredi ne sont pas restées dans leur lit.
 
Ah  ! Souvenez-vous... 1972 
 
« Les filles du mercredi
Sont toutes restées dans leur lit
Cheveux blonds cheveux bruns entremêlés jusqu’à midi
 
Caroline va prendre un bain elle fait des bulles de savon
Véronique chante une chanson
Caroline va sortir avec un garçon
Julie restera à la maison »
Mais oui, souvenez-vous ! Il s’agit là d’un des tubes les plus fameux d’un groupe d’anthologie, spécialiste de chansons acidulées, gnan-gnans et totalement imbéciles mais dont les refrains (c’est toujours comme ça) sont pourtant restés dans la mémoire collective : le groupe IL ETAIT UNE FOIS ! ! !
 
Eh oui ! Amateurs de « pantalons pattes d’eph » et de cravates bariolées : à vos 45 tours !
 
Le groupe IL ETAIT UNE FOIS se forma en 1972. Sa vedette en était la chanteuse Joëlle Morgensen : cheveux longs à la Stone, yeux clairs et silhouette longiligne. Elle est affublée, dans ses oeuvres, de quatre garçons aux cheveux longs, habillés de blanc. Celui qui chante de temps à autre avec elle est le batteur (je ne sais pas son nom, il a des cheveux frisés jusque dans le cou) et c’est lui qui va lui donner la réplique dans le mémorable, l’impérissable, le sempiternel, l’increvable, l’inoubliable, l’indéracinable, l’indéboulonnable, l’indestructible, en un mot l’éternel : « J’ai encore rêvé d’elle » (1975).
 
Allons-y tous en choeur...
 
Lui : j’ai encore rêvé d’elle
Elle : je rêve aussi
Lui : Elle n’a rien fait pour ça
Elle : J’ai mal dormi
Lui : Elle n’est pas vraiment belle
Elle : J’ai un peu froid
Lui : Tant mieux, elle est faite pour moi
Elle : Réveille-toi
Lui : Si je pouvais me réveiller, à ses côtéééééééés
         Si je savaaaaaais où la trouver
Elle : regarde-moi !
Lui : Rendez-moi l’espoir
         Prêtez-moi ce soir
         Une nuit
Elle : Je t’aime !
Lui : Juste pour elle et moi
         Et demain matiiiinnnnn...
Les deux : Tu seras lààààààà...
 
Mais oui, vous connaissez tous cela ! ! !
 
En 1979, après 7 ans de bons et loyaux services auprès des hit-parades, le groupe se sépare.
 
En 1982, Joëlle meurt d’une overdose. C’est le début de la fin des chansons disco et des tubes de variété. Le groupe Téléphone arrive, ce sera nettement autre chose.
 
Il nous reste néanmoins toujours de quoi passer en musique nos quelques minutes quotidiennes sous la douche.
 
Rien de vraiment intellectuel aujourd’hui mais je vous aurais au moins mis un refrain dans la tête aujourd’hui. C’est toujours bon pour le moral.
 
Bonne journée à tous !

Les années 70 ? Toute une époque giscardienne !
 
La Plume et le Rouleau (c) 2001
 
Moins de musique mais davantage de mystères, de secrets, d'action et de passion, lisez La cinquième nouvelle...

Pulls à rayures et pantalons à carreaux : toute une époque !...

Commenter cet article

Archives

Articles récents